Actualité à la Hune

Voiles et Voiliers n° 561

Voiles et Voiliers de novembre en kiosque

Après les salons d’automne, nous vous proposons un numéro spécial avec pas moins de dix nouveautés passés au banc d’essai. Dans ce Voiles et Voiliers qui compte 32 pages supplémentaires, nous revenons aussi sur les passages d’Irma et de Maria aux Antilles avec des témoignages poignants, ainsi que sur les deux grandes courses de cet automne : la Volvo Ocean Race et la Transat Jacques Vabre, nos reporters ayant pu embarquer sur l’extraordinaire tri géant et volant Maxi Edmond de Rothschild et le VO65 Dongfeng. Croisière aux anglo-normandes, virée en Polynésie ou navigation sur les traces de Jack London… complètent ce numéro de novembre.
  • Publié le : 19/10/2017 - 15:30

Voiles et Voiliers N°561
Hommage

C’est avec une bien triste nouvelle que nous abordons les actus du mois passé. Nous avons en effet appris la disparition de Guy Bernardin, dont le voilier Crazy Horse a été retrouvé vide, le 2 octobre, au large de Cape Cod, aux États-Unis. Nous rendons hommage à ce marin au grand cœur et à la tête dure, un baroudeur qui préférait l’aventure à la compétition, et qui avait à son compteur six tours du monde et cinq passages du Cap Horn.

Guy BernardinA bord du Spray of Saint-Briac, il effectuera deux tours du monde, l’un en famille et l’autre en solitaire.Photo @ Daniel Allisy
Dossier spécial essais

Il y a de tout dans notre sélection de nouveautés testées à l’occasion des salons d’automne : du petit au grand, du lourd au léger, de la course à la croisière… Mais que du bon, qui vous donne envie de naviguer, et confirme le nouvel élan qu’on a cru déceler à Cannes et La Rochelle. Nos coups de cœur ?

Ils commencent par le Chacal 24, un dayboat véloce, rétro et amusant dont vous pouvez retrouver l’essai en vidéo ici.

Nous sommes allés tester avec deux enfants de l’étonnante famille Masselis (lire Voiles et Voiliers n° 560) le non moins étonnant Nouveau Monde. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que ce bateau de voyage, avec son carré en forme de cockpit d’avion, a une bouille à part et résolument originale. Notre vidéo vous permettra de vous en faire une idée.

On l’attendait comme le loup blanc. Avec ses foils orange en forme de coude, le Figaro 3 ne passe pas inaperçu. Côte performance, le dernier-né de Bénéteau semble plein de promesses, comme vous pourrez le voir sur cette vidéo. Et paraît bien parti pour devenir une classe internationale pour la course en équipage réduit.

Figaro Bénéteau 3Nous l’attendions avec une certaine impatience. Annoncé en grande pompe au salon de Paris 2015, le Figaro 3 a tiré ses premiers bords cet été. Et ce bateau ne passe pas inaperçu.Photo @ EYOTY/JULIEN GIRARDOT
Passons aux tailles supérieures avec l’élégant Hallberg-Rassy 44, un croiseur hauturier au look très classique illustrant le savoir-faire du chantier suédois. Pour vous faire une idée de ses confortables emménagements et de ses performances, retrouvez ici notre essai en vidéo.

Comment renouveler un navire emblématique qui a largement fait ses preuves ? C’est le pari qu’a réussi à faire Allures Yachting avec son Allures 45.9. Le chantier demeure bel et bien une référence pour la navigation au long cours.

Le chantier Amel, lui, a fait le pari de proposer un bateau relativement plus accessible que le reste de sa gamme. On verra sur notre vidéo qu’il n’y a rien perdu de son âme.

Amel 50Pour le chantier Amel, le 50 est un petit bateau. Pour le commun des mortels, cela reste une unité d’exception, un bateau tout entier conçu pour vivre et voyager à son bord dans les meilleures conditions de confort.Photo @ EYOTY/JULIEN GIRARDOT
Eric Bruneel a-t-il trouvé la quadrature du cercle. Ça se pourrait, tant le Neel 51 s’impose comme un véritable palace flottant affichant des performances plus que flatteuses. Retrouvez notre complément vidéo à l’essai ici.

Neel 51Le Neel 51 ne prétend pas être un bateau de régate mais on peut prendre plaisir à le barrer et à narguer les autres occupants du plan d’eau.Photo @ Olivier Blanchet/Neel Trimarans
Dans la lignée du Grand Soleil 46 LC, le Grand Soleil 52 LC est quant à lui un croiseur chic au volume d’emménagements franchement impressionnant.

Avec son 520 GL, Dufour reprend une recette qui a fait ses preuves, mais monte en gamme avec un intérieur plus cossu et confortable. D’ores et déjà, un classique qui devrait séduire un public pour lequel la vie au mouillage est importante.

Dufour 520 GLPrésenté à Cannes comme une nouveauté, le Dufour 520 reprend la carène des anciens Dufour 500 et 512 – qui n’avait pas de raison d’être changée.Photo @ Delphine Fleury
Dernier voilier testé pour vous dans notre sélection, le CNB 66 est un yacht de luxe dont la production en série lui permet d’offrir les prestations d’un superyacht pour un prix moins élevé que ses concurrents étrangers.

Irma et Maria, ils témoignent

Au début du mois de septembre, les cyclones Irma et Maria ont ravagé les Antilles. Voiles et Voiliers a recueilli les témoignages de Pierre Altier et de Patrick Lochner, qui ont connu des réalités bien différentes.
Cyrille Duchesne, spécialiste de météo marine, explique comment se sont formés ces monstrueux cyclones.

Volvo Ocean Race

C’est une course de fous qui s’élance d’Alicante le 22 octobre. Nous vous livrons une analyse des forces en présence ainsi qu’un reportage de Didier Ravon à bord de l’un des favoris, Dongfeng. Retrouvez ici une vidéo sur le VO65 skippé par Charles Caudrelier.

DongfengLa Volvo a beau avoir la réputation de course la plus dure du monde, elle attire toujours autant de marins, qu’ils soient novices ou vétérans.Photo @ BENOÎT STICHELBAUT/DONGFENG
Transat Jacques Vabre

IMOCA, Class40, Multi50… Revue d’effectifs de la course qui partira du Havre le 5 novembre pour rejoindre le Brésil.
Voiles et Voiliers a aussi embarqué à bord du plus attendu des bateaux engagés, le Maxi Edmond de Rothschild pour un vol hors norme. Une vidéo de ce trimaran volant est à découvrir ici.

Maxi Edmond de RothschildSensations – très – fortes en vol à bord du Maxi Edmond de Rothschild lors d’une sortie d’entraînement avant la Transat Jacques Vabre, au large de Lorient.Photo @ BENOÎT STICHELBAUT/GITANA S.A.
Jack London, l’homme du Pacifique

A Marseille, une exposition revient sur le long voyage effectué en 1907 par l’écrivain américain et sa femme dans le Pacifique. A bord du Snark, l’auteur de Croc Blanc a voulu retrouver l’esprit du trappeur et du chercheur d’or.

Ça vous est arrivé

Philippe et son équipière naviguaient au large du Morbihan lorsqu’ils ont été abordés par un voilier anglais qu’ils n’avaient pas vu. Son récit aborde les bons réflexes à adopter pour éviter de voir sa saison de navigation complètement fichue.

Croisière

Deux destinations et des belles au programme de nos croisières : les îles Anglo-Normandes et une amusante navigation à bord d’Ekolo’Kat en Polynésie ou Julie Bourgois a jeté sac à bord.

SercqJoyau. Pas toujours facile de débarquer à Sercq. Mais cette île incontournable est sans conteste le joyau de la couronne des Anglo-Normandes.Photo @ Marie Dufay
Equipement

Trois thèmes sont déclinés :
Quel réseau GSM pour naviguer ?
Un antifouling très spécial.
Et les voiles en 3Di adapté aux bateaux de croisière.

Sans oublier les dernières nouveautés intéressantes.